Conférence de presse : « Perceptions de la corruption et mesures de ses indicateurs en Tunisie »

Aujourd’hui, mercredi 31 mars 2021, l’Instance nationale de lutte contre la corruption (INLUCC) a organisé une conférence de presse intitulée : « Perceptions de la corruption et mesures de ses indicateurs en Tunisie », pour présenter les résultats d’une enquête quantitative sur la corruption en Tunisie pour l’année 2020. La conférence de presse a été inaugurée par le Président de l’Instance nationale de lutte contre la corruption, M. Imed Boukhris, et par l’Ambassadeur d’Allemagne en Tunisie, le Dr Peter Prügel Lors de la première session, les résultats de l’étude, qui a été effectuée pour la troisième année consécutive dans le cadre de la coopération tuniso-allemande, ont été présentés par M. Sami Kallal, le directeur général du Cabinet des études marketing et sondages – BJKA.

La deuxième session, intitulée « Quel système national de mesure des indicateurs de corruption en Tunisie ? », a été l’occasion de présenter quelques programmes nationaux sur le sujet et de discuter les limites des indicateurs internationaux et de la nécessité de les développer une méthodologie nationale, grâce à l’exposé de M. Kamel Ayadi, président du Global Infrastructure Anti-Corruption Centre (GIACC). La session comprenait une autre intervention sur les indicateurs de la lutte contre la corruption et de la gouvernance, dans lequel un examen des outils de responsabilité sociale dans la prévention de la corruption a été présenté en plus de la transparence de gestion des communes et la Norme ISO 37001. La journée s’est conclue avec un ensemble de recommandations et de suggestions concernant le développement d’un système national de mesure des perceptions de corruption et ouvrant la voie à la discussion concernant les axes les plus importants sur lesquels la réunion s’est basée.

مقالات ذات صلة

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *