Nuit des Trophées de la lutte contre la corruption

L’Instance Nationale de Lutte Contre la Corruption (INLUCC) a organisé, dans la soirée du jeudi 18 juillet 2019, la première édition de la Nuit des Trophées de la lutte contre la corruption. 
Les Trophées ont été attribués à six secteurs différents qui sont les municipalités, les institutions publiques, la dénonciation de la corruption, la recherche scientifique, le journalisme et les associations. La soirée a également rendu hommage aux artistes engagés et impliqués dans les efforts de la lutte contre la corruption.
Étaient présents à cet événement le président de l’INLUCC, le Bâtonnier Chawki Tabib, le ministre des Finances, Ahmed Chalghoum, le ministre des Affaires culturelles, Mohamed Zinelabidine, le ministre de l’Education, Hatem Ben Salem, son Excellence M. l’ambassadeur de la Palestine en Tunisie, les représentants des instances africaines de lutte contre la corruption, les représentants des partenaires internationaux et nationaux de l’INLUCC.
La Nuit des Trophées a été l’occasion pour mettre en relief les exploits de l’INLUCC en termes de réformes instaurées, suivant une approche participative avec les différents secteurs comme le projet des îlots d’intégrité.
L’INLUCC a, entre autres, rendu hommage aux artistes et professionnels du domaine de la culture en Tunisie, dont le réalisateur Ibrahim Letaief, les acteurs et artistes Fatma Saïdane, Yasser Jeradi, Rim Hamrouni et Khaled Bouzid. 
Cet hommage vient mettre en valeur l’implication de ces artistes dans les efforts de lutte contre la corruption et de promotion de la culture anti-corruption, notamment parmi les jeunes et les enfants.
Les Trophées de la soirée ont été attribués comme suit :
Prix de la meilleure institution publique : Direction générale de la Douane tunisienne
Prix de la meilleure municipalité : Municipalité de la Manouba
Prix du meilleur(e) dénonciateur /trice : Nawel Mahmoudi
Prix du meilleur travail journalistique : Attribué égalitairement à Walid Mejri pour son article d’investigation publié sur le site «Inkyfada » et à Khaoula Boukrim pour son article d’investigation publié sur le site « Daraj ».
Prix du meilleur projet associatif : Association Ahrar Al-Watan-Beja
Prix de la meilleure recherche scientifique réalisée sous la tutelle du Centre de recherche, de formation et d’information sur la lutte contre la corruption : Attribué égalitairement à Cyrine Brinsi et Mohamed Ali Ellouze.
Il convient de noter que les membres des jurys qui ont fait la sélection sont indépendants et ont attribué les prix suivant des critères précis et objectifs.

مقالات ذات صلة