Stratégie Nationale

La stratégie nationale pour la bonne gouvernance et la lutte contre la corruption

La promotion de la bonne gouvernance et de la lutte contre la corruption est au cœur des objectifs de la Révolution de la liberté et la dignité, la révolution du 17 décembre 2010 au 14 janvier 2011.

La nouvelle constitution tunisienne, publiée le 27 janvier 2014, a exigé du gouvernement et de la société l’instauration des valeurs, des nouvelles lois, des institutions et des mécanismes permettant de lutter contre la mauvaise gouvernance et la corruption.

Dans ce contexte, notre texte fondateur déclare, dans son introduction, que le « libre arbitre » de «notre peuple» est  de «couper» avec « la corruption», et affirme dans son article 10 que c’est à l’État «de tenir à bien disposer des fonds publics et de prendre les mesures nécessaires pour les dépenser selon les priorités de l’économie nationale et à  s’employer à prévenir la corruption et tout ce qui peut affecter la souveraineté nationale.

Dans ce contexte, l’élaboration d’une stratégie nationale dans le domaine de la lutte contre la corruption et la bonne gouvernance est une étape cruciale pour traduire le texte et l’esprit de la constitution tunisienne et adhérer aux normes internationales sur le terrain.

La stratégie nationale pour la bonne gouvernance et la lutte contre la corruption

2020-2016

Exécution du plan de travail de la stratégie nationale de bonne gouvernance et de lutte contre la corruption

2017-2018

Un an de la stratégie nationale de bonne gouvernance et de lutte contre la corruption

2016-2017

Plan d'action 2017-2018

Plan d'action 2019 -2020

مقالات ذات صلة